Pourquoi faire un rappel de vaccin ?

Par Teresa Pozo Lopez

Le respect du calendrier de vaccination est important aussi bien chez les enfants que chez les adultes, surtout pour les rappels. Il est possible de prendre rendez-vous chez un médecin généraliste ou des infirmiers pour mettre à jour ses vaccinations. Cependant, pourquoi est-ce tellement nécessaire ?

Les rappels de vaccin les plus importants

Le respect du calendrier vaccinal est essentiel aussi bien pour les enfants que les adultes. Les vaccins sont des soins de santé remboursés dont la durée de protection diffère. Si la vaccination contre la grippe saisonnière doit être faites annuellement à cause de la mutation du virus, d’autres doivent suivre un schéma strict :

  • la dose pour le vaccin diphtérie-tétanos-polio (DTP) doit se faire à 25, 45 et 65 ans, puis tous les 10 ans après vos 65 ans ;
  • pour les femmes en âge d’enfanter ou celles nées entre 1980 et 1990, un rappel du vaccin rougeole-oreillons- rubéole (ROR) doit se faire si l’on n’a reçu qu’une dose ;
  • pour la coqueluche, un rappel est conseillé entre 26 et 45 ans.

Santé : la distinction entre immunisation de base et vaccination de rappel

La primovaccination

Elle comprend une ou de multiples injections permettant de bénéficier d’une protection immunitaire optimale contre un agent pathogène. Se faire vacciner chez son médecin traitant provoque une réponse immunitaire rapide et une mémoire. La protection est sur une longue durée, en fonction des vaccins et de la pathologie. En allant sur ce blog santé, vous en saurez plus.

Les vaccinations de rappel

Appelées aussi booster, c’est le renouvellement de la vaccination contre l’agent pathogène. Elle se fait dans un centre de santé, plusieurs mois après la vaccination de base. Si certains vaccins sont efficaces toute notre vie, d’autres sont à renouveler.

Qu’en est-il de la vaccination de rappel contre la covid-19 ?

La vaccination de rappel permet de revivifier la mémoire de l’agent pathogène dans notre système immunitaire. Cela accroit et prolonge la protection vaccinale.

Vous serez ainsi protégé des maladies graves résultantes de la covid-19 sur le long terme. Et à court terme, le vaccin permet de se protéger des infections, des formes légères de la maladie et des répercussions.

Avec quel vaccin effectuer son rappel ?

Lors d’une 1ère vaccination à l’ARNm, le rappel doit se faire avec le même vaccin. Les exceptions sont les suivantes :

  • pour les jeunes de 18 à 29 ans, favorisez le vaccin Pfizer/BioNtech pour la dose de rappel ;
  • pour les jeunes de 12 à 17 ans, privilégiez le même vaccin Pfizer ;
  • pour les personnes vaccinées avec Janssen, une dose de vaccin à l’ARNm est recommandée, sauf si le dossier médical ne le permet pas.

Les bénéfices de se faire vacciner

La propagation d’une maladie infectieuse au cœur d’une population est connectée à la part de personnes susceptibles pouvant la contracter. Plus le nombre de vaccinés augmente, plus le risque de transmission descend. Les personnes immunisées sont alors plus importantes que les personnes contagieuses et non immunisées.

De plus, tous les ans, le Ministère de la Santé met à jour le calendrier vaccinal. Il va établir les vaccinations et les rappels à faire dépendamment de l’âge, et ce, même dans des cas spécifiques comme :

  • les femmes enceintes ;
  • les personnes immunodéprimées ;
  • le voyage à l’étranger.

Quels sont les éventuels effets indésirables d’un vaccin ?

Comme tous les produits de santé, un vaccin peut aussi produire des effets indésirables. Cela arrive surtout dans les deux semaines après la vaccination. Ils peuvent être légers à modérés en fonction des cas. Dans certaines situations exceptionnelles, les cas peuvent être plus graves. Pour la majorité de la population, il s’agit surtout de réactions inflammatoires résultant de la mobilisation du système immunitaire.