différence entre ventre gonflé et grossesse

Différence entre ventre gonflé et grossesse ?

Par Teresa Pozo Lopez

Certaines personnes peuvent avoir du mal à faire la différence entre des ballonnements et une grossesse, car les symptômes sont similaires. Si une personne n’est pas sûre d’être enceinte, elle peut souhaiter faire un test de grossesse.

Les ballonnements sont une sensation de plénitude de l’estomac, qui s’accompagne parfois d’une distension abdominale. Les ballonnements sont très courants et ont de nombreuses causes. La plupart des gens connaissent des ballonnements de temps en temps et il est fréquent d’avoir le ventre gonflé.

Pour les femmes, le fait d’être enceinte peut provoquer des ballonnements et syndrome du ventre gonflé. Mais de nombreux symptômes de la grossesse ne sont pas uniques, ce qui peut rendre difficile la distinction entre ballonnement et grossesse sans test.

Comment savoir si vous êtes ballonnée ou enceinte ?

Si une personne est sexuellement active et présente certains symptômes, comme des ballonnements, une grossesse est possible. Mais comme de nombreux autres facteurs peuvent entraîner des ballonnements, la cause n’est pas toujours évidente.

Les personnes qui suivent leur cycle menstruel peuvent remarquer si elles ont manqué leurs règles, ce qui peut aider à déterminer si une grossesse est possible.

L’une des meilleures façons de déterminer si une personne est ballonnée ou enceinte est de faire un test de grossesse. Une gamme de tests de grossesse est disponible à l’achat dans les pharmacies et en ligne.

Il est important de savoir qu’un test de grossesse à domicile peut donner lieu à des faux négatifs, surtout au début de la grossesse.

Un professionnel de la santé peut confirmer la grossesse par un test sanguin, un test d’urine ou une échographie.

Les autres causes du ventre gonflé et des ballonnements

La grossesse n’est qu’une des nombreuses causes de ballonnements. Si les ballonnements ne sont pas dus à la grossesse, il est utile d’en déterminer la cause afin de prendre des mesures pour les réduire.

Si une personne pense souffrir de ballonnements nouveaux ou persistants, il est conseillé de discuter de ses symptômes avec un médecin.

Outre la grossesse, d’autres facteurs peuvent être à l’origine de ballonnements, notamment les suivants :

Le cycle menstruel

Les ballonnements sont très fréquents avant et pendant les règles.

On pense que les ballonnements sont dus à la variation des taux d’œstrogènes et de progestérone au cours du cycle menstruel.

Certains aliments

Plusieurs types d’aliments augmentent le risque de ballonnements. Les légumes, par exemple le chou, le chou-fleur et les choux de Bruxelles, peuvent provoquer des ballonnements. Les produits laitiers et les haricots peuvent également provoquer des gaz et des ballonnements.

Boissons gazeuses

Certaines boissons peuvent provoquer des ballonnements. Les boissons gazeuses, comme les sodas, contiennent du gaz carbonique, qui est une cause fréquente de ballonnements.

Repas trop rapide

Manger trop vite amène les gens à avaler de l’air. L’augmentation de l’air dans l’estomac provoque des gaz et des ballonnements.

Mâcher du chewing-gum et utiliser une paille peut également augmenter la quantité d’air qui atteint l’estomac.

Syndrome du côlon irritable

Les ballonnements sont un symptôme possible d’une série d’affections gastro-intestinales. Par exemple, le syndrome du côlon irritable (SCI) peut provoquer des crampes d’estomac, de la diarrhée et des ballonnements.

Il est également possible que plusieurs facteurs soient à l’origine des ballonnements. Dans certains cas, une combinaison des causes ci-dessus peut entraîner des ballonnements.

Kystes ovariens

Un kyste ovarien est un sac rempli de liquide ou solide qui se développe sur l’ovaire ou les ovaires d’une personne. Les kystes peuvent se former à tout moment, mais ils sont plus fréquents lorsqu’ils se forment pendant le cycle menstruel d’une personne.

Les kystes peuvent provoquer des douleurs et des ballonnements dans le bas de l’abdomen et peuvent vous donner l’impression d’avoir le bas du ventre gonflé. Dans de rares cas, les kystes ovariens peuvent être cancéreux, c’est pourquoi il est préférable de faire examiner les kystes par un médecin lorsqu’ils apparaissent.

Symptômes de début de grossesse

Les symptômes de début de grossesse peuvent varier d’une personne à l’autre. En outre, tout le monde ne ressent pas tous les signes. Il est normal de développer au moins quelques symptômes en début de grossesse.

Dans certains cas, les symptômes se dissipent à mesure que la grossesse avance. Dans d’autres cas, les symptômes peuvent revenir ou se poursuivre tout au long de la grossesse.

Les symptômes courants de début de grossesse sont les suivants :

Ballonnements liés à la grossesse

Les ballonnements sont un signe courant de début de grossesse. Dans certains cas, les ballonnements peuvent survenir avant même les premières règles manquées.

Au début de la grossesse, l’hormone progestérone augmente pour préparer l’utérus. La progestérone ralentit également la digestion, ce qui peut emprisonner les gaz dans les intestins et provoquer des ballonnements abdominaux.

Pertes de sang

Les tachetées en début de grossesse peuvent survenir dès le sixième jour après la conception, à la suite d’un saignement d’implantation. Les saignements d’implantation consistent en de légères taches après l’implantation de l’ovule fécondé dans l’utérus.

Règles manquées

L’absence de règles est l’un des premiers signes de grossesse et se produit généralement 2 à 3 semaines après la conception. Mais il existe d’autres raisons que la grossesse pour expliquer l’absence ou le retard des règles.

Découvrez les causes possibles d’une absence de règles.

Fatigue

La fatigue se développe également au début de la grossesse, généralement au cours des premières semaines, lorsque des niveaux plus élevés de progestérone peuvent augmenter la somnolence.

Bien que la fatigue puisse apparaître tôt, elle est fréquente tout au long de la grossesse, en particulier à l’approche de la date d’accouchement.

Augmentation des mictions

Une augmentation de la miction se produit souvent au cours des premières semaines de la grossesse en raison de la modification des niveaux d’hormones. Les mictions fréquentes peuvent également se poursuivre tout au long de la grossesse, lorsque la croissance de l’utérus exerce une pression sur la vessie.

Modification des seins

Les changements au niveau des seins apparaissent généralement entre la 4e et la 6e semaine de grossesse, mais peuvent parfois survenir plus tôt.

Ces changements se traduisent généralement par une sensibilité et un gonflement des seins. La sensibilité des seins est due à l’augmentation du taux d’œstrogènes.

De nombreuses femmes ressentent une sensibilité similaire avant leurs règles. Un assombrissement de l’aréole peut également apparaître au cours de la grossesse vers la 11e semaine.

Nausées

Des nausées et éventuellement des vomissements peuvent survenir lorsqu’une femme est enceinte. Les nausées apparaissent généralement avant la neuvième semaine. Ce symptôme est dû à l’augmentation des hormones de grossesse.

Sautes d’humeur

Les sautes d’humeur peuvent survenir à tout moment de la grossesse, y compris au cours du premier mois. Les sautes d’humeur peuvent inclure l’irritabilité, la dépression et l’excitation.

Quand consulter un médecin pour des ballonnements ?

Les ballonnements occasionnels ne sont généralement pas inquiétants. S’il y a une possibilité de grossesse, un test de grossesse à domicile peut être une première étape.

Lorsque les ballonnements persistent pendant plusieurs jours, il est préférable de consulter un médecin.

Si une personne pense être enceinte, il est essentiel d’en discuter avec son médecin. Les soins prénataux sont essentiels pour le bien-être de la femme enceinte et du fœtus en développement.

Pour traiter les ballonnements occasionnels, qu’ils soient dus à la grossesse ou à d’autres causes, les conseils suivants peuvent être utiles :

  • manger lentement pour réduire la quantité d’air avalée
  • boire beaucoup d’eau
  • manger des aliments riches en fibres pour prévenir la constipation
  • éviter de mâcher du chewing-gum
  • mangez des portions plus petites.

Résumé sur la différence entre les ballonnements et signes de grossesse

Les ballonnements sont extrêmement courants. Ils peuvent avoir de nombreuses causes, de l’alimentation à la constipation. La grossesse peut également provoquer des ballonnements en raison de la modification des niveaux d’hormones.

Pour une personne qui se demande si les ballonnements sont dus à son alimentation ou à sa grossesse, le fait de présenter d’autres signes de grossesse fournit des indices supplémentaires. Cependant, d’autres éléments peuvent également entraîner une fluctuation des niveaux d’hormones, notamment le cycle menstruel.

Notez que si vous avez des gonflements dans le bas du ventre, alors il peut s’agir d’une grossesse.

La meilleure façon de savoir avec certitude si une personne est ballonnée ou enceinte est de faire un test de grossesse et de consulter un médecin.