Qu'est-ce que l'Hyperémèse Gravidique gravidique ?

L’hyperémèse gravidique : Fortes nausées de la grossesse

Par Teresa Pozo Lopez

Qu’est-ce que l’hyperémèse gravidique ?

Il est courant d’avoir des nausées matinales pendant la grossesse. Cet état est généralement inoffensif. Bien que les nausées matinales puissent être très inconfortables, elles disparaissent généralement en 12 semaines.

L’hyperémèse gravidique, ou HG, est une forme extrême de nausées matinales qui provoque de graves vomissements pendant la grossesse. Elle nécessite souvent un traitement hospitalier.

L’hyperémèse gravidique est la forme la plus sévère de nausées et vomissements de grossesse. Elle touche entre 0,3 à 2% des femmes enceintes. Les symptômes sont : vomissements sévères et incontrôlables, perte de poids supérieure à 5% du poids avant la grossesse, cétonurie, anomalies électrolytiques et déshydratation.

Nausées de grossesse ou hyperémèse gravidique

Les nausées matinales et l’hyperémèse gravidique sont très différents. Elles ont des complications et des effets secondaires qui ne sont pas les mêmes. Il est important de faire la distinction entre ces deux dysfonctionnement pour traiter correctement les symptômes.

Nausées de grossesse

Les nausées matinales se manifestent généralement par des nausées qui s’accompagnent parfois de vomissements. Les nausées sont courantes pendant la grossesse. Jusqu’à 90 % des femmes enceintes en souffrent.

Dans le cas des nausées matinales, les nausées et les vomissements disparaissent généralement après 12 semaines de grossesse, mais peuvent parfois se poursuivre jusqu’à 20 semaines ou plus. Les vomissements ne provoquent pas de déshydratation grave.

Les nausées matinales commencent généralement au cours du premier mois de grossesse. Elles disparaissent généralement vers le troisième ou le quatrième mois. Les personnes souffrant de nausées matinales peuvent ressentir de la fatigue et une légère perte d’appétit. Elles peuvent avoir des difficultés à accomplir leurs activités quotidiennes habituelles.

Hyperémèse gravidique

L’hyperémèse gravidique est un symptôme plus rare, qui ne survient que dans 0,5 à 2 % des grossesses. Elle se caractérise par des nausées qui ne disparaissent pas et des vomissements importants qui entraînent une déshydratation. Vous ne pouvez alors plus garder aucun aliment ni liquide.

Les symptômes de l’HG apparaissent généralement au cours des six premières semaines de la grossesse. L’HG peut être extrêmement débilitante et provoquer une fatigue qui dure des semaines ou des mois. Les personnes atteintes d’HG peuvent ne pas être en mesure de travailler ou d’effectuer leurs activités quotidiennes normales.

Hyperémèse Gravidique gravidique et nausées

L’hyperémèse gravidique sans vomissement n’existe pas réellement et l’on parlera donc de nausées de grossesse.

L’HG peut entraîner une déshydratation et une mauvaise prise de poids pendant la grossesse. Il n’existe aucun moyen connu de prévenir les nausées matinales ou les HG, mais il est possible de gérer les symptômes.

Quels sont les symptômes de l’hyperémèse gravidique ?

L’HG commence généralement au cours du premier trimestre de la grossesse. Les symptômes peuvent aller et venir, de sorte qu’il peut y avoir des moments où vous devez être hospitalisée pour gérer vos symptômes, et d’autres où vous vous sentez mieux.

Voici quelques-uns des symptômes les plus courants de l’HG :

  • des nausées quasi constantes
  • perte d’appétit
  • vomissements fréquents
  • déshydratation
  • sensation d’étourdissement ou de vertige
  • perte de plus de 5 % de votre poids (avant grossesse) en raison de nausées ou de vomissements

Quelles sont les causes de l’hyperémèse gravidique ?

Presque toutes les femmes enceintes souffrent, à des degrés divers, de nausées matinales. Les nausées matinales sont des nausées et des vomissements survenant pendant la grossesse. Malgré leur nom, les nausées matinales ne sont pas limitées au matin. Elles peuvent survenir à tout moment.

Les nausées matinales et l’HG semblent avoir un lien avec l’hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG). Il s’agit d’une hormone créée pendant la grossesse par le placenta. Votre corps produit une grande quantité de cette hormone à un rythme rapide au début de la grossesse. Ces niveaux atteignent généralement un pic environ 10 à 12 semaines après le début de la grossesse, puis commencent à diminuer.

Qui risque de souffrir d’hyperémèse gravidique ?

Voici quelques facteurs qui pourraient augmenter votre risque de souffrir d’HG :

  • avoir des antécédents d’HG dans votre famille
  • une grossesse multiple, comme des jumeaux ou des triplés
  • être enceinte pour la première fois
  • Une maladie trophoblastique peut également provoquer un HG. La maladie trophoblastique se produit lorsqu’il y a une croissance anormale des cellules à l’intérieur de l’utérus.

Comment diagnostique-t-on l’hyperémèse gravidique ?

Votre médecin vous interrogera sur vos antécédents médicaux et vos symptômes. Un examen physique standard est suffisant pour diagnostiquer la plupart des cas. Votre médecin recherchera les signes courants de l’HG, comme une pression artérielle anormalement basse ou un pouls rapide.

Des échantillons de sang et d’urine peuvent également être nécessaires pour vérifier les signes de déshydratation. Votre médecin pourra également vous prescrire des examens supplémentaires pour écarter la possibilité que des problèmes gastro-intestinaux soient à l’origine de vos nausées ou vomissements.

hyperemese gravidique pendant la grossesse

Une échographie peut être nécessaire pour déterminer si vous êtes enceinte de jumeaux ou s’il y a des problèmes. Cet examen utilise des ondes sonores pour créer une image de l’intérieur de votre corps.

Comment traite-t-on l’hyperémèse gravidique ?

Le traitement de l’HG dépend de la gravité de vos symptômes.

Parfois, un traitement précoce des nausées matinales peut réduire le risque de développer un HG. Votre médecin peut vous recommander des méthodes naturelles de prévention des nausées, comme la vitamine B6 ou le gingembre.

Les nausées matinales peuvent également être traitées en prenant des repas plus petits et plus fréquents et en consommant des aliments secs, comme des craquelins. Buvez beaucoup de liquides pour rester hydraté.

Contrairement aux nausées matinales typiques, l’HG nécessite un traitement médical.

En général, une personne souffrant d’HG doit être traitée dans un hôpital. Si vous êtes incapable de garder des liquides ou des aliments en raison de nausées ou de vomissements constants, vous devrez les recevoir par voie intraveineuse (IV).

Les médicaments sont nécessaires lorsque les vomissements mettent votre santé ou celle du fœtus (bébé) en danger. Parmi les médicaments anti-nauséeux les plus couramment utilisés figurent la prométhazine et la méclozine. Ces médicaments peuvent être pris de différentes manières. Par exemple, la prométhazine peut être prise sous forme d’injection, de suppositoire, de médicament oral ou de traitement topique.

Certains des médicaments qui peuvent être utilisés pour traiter l’HG sévère, comme la méthylprednisolone, peuvent provoquer des malformations congénitales. Cependant, la déshydratation sévère et les autres complications de l’HG peuvent être plus préoccupantes.

Discutez avec votre médecin des risques associés à toute méthode de traitement.

Quelles sont les conséquences de l’hyperémèse gravidique ?

La bonne nouvelle est que les symptômes de l’HG disparaissent après l’accouchement. Et le traitement de l’HG pendant la grossesse peut contribuer à réduire le risque de complications pour vous et votre bébé.

Parlez-en à votre médecin et participez à des groupes d’éducation et de soutien pour vous aider, vous et votre famille, à faire face à l’HG. Assurez-vous de communiquer vos sentiments à votre médecin et à votre système de soutien personnel.