décarboxylation cdb

Quelles sont les différentes méthodes de décarboxylation du CBD ?

Par Teresa Pozo Lopez

La décarboxylation est un procédé qui consiste à exposer le cannabinoïde à une forte température, afin de le passer de la forme acide à celle active. En effet, lorsque cette molécule est fortement exposée à la chaleur, les acides cannabinoïdes à l’instar du CBDA se transforment en CBD. Il en est de même pour les THCA qui se transforment en THC. La décarboxylation est indispensable si vous voulez utiliser le cannabis en cuisine. Pour la réaliser, il existe plusieurs méthodes. Lesquelles ?

L’utilisation du four pour la décarboxylation

Passer par le four pour la décarboxylation du CBD est l’une des méthodes les plus efficaces et les plus pratiques. Non seulement elle ne nécessite pas l’utilisation de nombreux équipements, mais elle est aussi très simple à mettre en place. Pour y arriver, vous devez juste disposer d’un four et d’un plat et le tour est joué. Commencez par le préchauffer (entre 110 °C et 120 °C). Cependant, la température peut varier en fonction du type de four que vous utilisez. Pour un équipement traditionnel par exemple, une température de 90 °C suffit amplement.

Pendant que votre four est en train d’augmenter en température, attelez-vous à émietter les fleurs de chanvre. Lorsqu’elles seront en petits morceaux, étalez-les sur le plat que vous allez placer sur une plaque de cuisson. Ensuite, enfournez pendant 30 à 45 minutes environ. Lorsqu’elles sont à mi-cuisson, remuez les morceaux de fleurs de CBD. Après le temps imparti pour la cuisson, retirez et laissez refroidir.

Pour être sûr d’avoir réussi votre décarboxylation, observez correctement la fleur de chanvre. Si elle a un aspect brunâtre et s’effrite au toucher, c’est bon. Dans le cas contraire, enfournez un moment. Vous pouvez voir ce site pour plus de détails.

L’utilisation du micro-onde pour la décarboxylation

Si vous voulez effectuer votre décarboxylation d’une autre façon que celle précédente, vous pouvez utiliser le micro-onde. La stratégie est tout aussi simple. Commencez par émietter vos fleurs de CBD. Il est toujours important qu’elles soient en petits morceaux. Ensuite, mettez-les dans un bol, puis recouvrez ce dernier.

Insérez maintenant ce dernier dans le micro-onde et faites cuire pendant environ 1 minute 30. Reprenez la cuisson 3 à 4 fois afin d’obtenir l’effet désiré. Pour cela, l’odeur du cannabis doit être âcre. Mais il ne doit en aucun cas sentir le brûlé. Si vous n’avez pas le flaire, vous pouvez simplement vous baser sur la couleur des miettes pour être sûr.

L’utilisation de la méthode sous vide pour la décarboxylation

Il est également possible de décarboxyler le CBD à l’aide d’un sac sous vide. Cette méthode est aussi très efficace, car elle vous permet d’obtenir des fleurs de CBD uniformément décarboxylées. Aussi, vous ne courez aucun risque de brûlures. Pour l’effectuer, comme pour les méthodes précédentes, vous devez d’abord émietter les fleurs de CBD avant de les insérer dans un sac plastique sous vide thermocollant. Puis, scellez avec un appareil à vide. Ensuite, prenez une casserole et ajoutez de l’eau, puis portez-la à ébullition.

Placez-y un cuiseur de précision sous vide et procédez au réglage de la température. Celle-ci doit être mise à 90 ° C. Une fois que l’eau aurait atteint cette température, mettez le sachet scellé rempli d’herbe dans la casserole. Laissez pendant environ une heure. Après, il faudra attendre que la décarboxylation soit effective.

Comme vous l’aurez constaté, cette méthode vous perd beaucoup plus de temps, mais le résultat est sans appel. Certes, les autres méthodes permettent aussi d’obtenir du CBD décarboxylé, mais les risques de rater votre préparation sont plus élevés. Alors, il est indispensable de faire très attention aux températures. En effet, lorsqu’elles vont au-delà de 150 °C, vous pouvez vite observer la dégradation des cannabinoïdes et des terpènes aromatiques.