Comment se prémunir contre les maladies de l'hiver ?

Comment se prémunir contre les maladies de l’hiver ?

Par Teresa Pozo Lopez

À cette période de l’année, bon nombre d’entre nous redoutent déjà les maladies hivernales. Que vous soyez adultes, bébés, enfants ou personnes âgées, personne n’est à l’abri de ces maux de l’hiver. Comment se prémunir contre ces maladies ? Nous allons voir dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur les maladies hivernales et comment les éviter le plus possible.

Raisons pour lesquelles nous tombons malades en hiver

Il faut savoir que l’hiver est la saison qui favorise le plus la propagation des virus et infections virales. Les bactéries sont plus faciles à attraper, car elles sont plus résistantes au froid. De plus, le corps humain devient plus vulnérable lors de la saison froide. Son énergie est avant tout dépensée à se réchauffer.

D’autre part, lorsqu’il fait froid, nous avons tendance à nous réfugier dans des lieux clos. Les cafés, les bars, ou tout simplement le bureau ou la chambre sont les endroits où nous préférons rester, car il y fait plus chaud qu’à l’extérieur. Cependant, si ces lieux sont peu aérés, ils peuvent être le refuge également de bactéries qui s’accumulent.

Enfin, vous avez aussi ces facteurs de transmission de bactéries comme les postillons ou la salive. Ces derniers sont projetés en bâillant, en éternuant, en toussant ou en discutant tout simplement. Vous avez aussi le facteur des mains sales. Serrer une main sale, vous toucher la bouche avec des mains pas propres ou même vous curer le nez avec vous exposent directement aux maladies.

Les maladies fréquentes en hiver

Lors de la saison hivernale, plusieurs maladies sont recensées. Certaines finissent par créer des épidémies. Bien qu’elles soient bénignes la plupart du temps, il est important de bien les traiter pour éviter les complications, notamment chez les tous petits, les personnes âgées et les personnes vulnérables.

Parmi les maladies hivernales les plus fréquentes, on a d’abord le rhume ou rhino-pharyngite. C’est une infection des voies nasales qui provoque des écoulements, des éternuements, le nez bouché allant même jusqu’à la fièvre. Ses symptômes étant sans gravité, la consultation médicale est tout de même nécessaire afin de déterminer si c’est simplement un rhume ou s’il est accompagné d’angine ou de grippe aussi fréquente en saison froide. La rhino-pharyngite est très contagieuse.

Nous avons également chez les plus jeunes la bronchiolite et l’otite. La bronchiolite est présente chez les moins de 2 ans. C’est une infection des bronches qui entraine une toux sèche au début, puis qui devient grasse. Elle est souvent accompagnée de fièvre. L’otite, quant à elle, est une inflammation de l’oreille. Elle s’attrape suite à un hume qui n’a pas bien été traité ou qui a empiré. Elle se soigne à coup d’anti-inflammatoires et d’antibiotiques.

Comment se prémunir contre les maladies de l’hiver

Bien que les maladies d’hiver touchent une grande majorité d’entre nous, il existe néanmoins des moyens simples de s’en prémunir. Ce sont des gestes simples du quotidien pour la plupart.

Le premier geste est le plus simple. C’est tout simplement prendre l’habitude de se laver les mains. Nos mains sont des porteurs de microbes. Si nous ne prenons pas l’habitude de les nettoyer correctement, elles risquent de donner facilement accès à notre organisme aux bactéries. Évitez aussi le contact des mains au maximum.

Ensuite, vous pouvez prendre l’habitude de vous moucher avec un mouchoir à usage unique. Lorsque vous vous mouchez, la muqueuse qui découle de votre nez peut contenir ou abriter des bactéries. Si vous vous servez du même mouchoir, les bactéries risquent de déjà s’être propagées dessus. Aillez également l’habitude de vous laver les voies nasales avec un sérum physiologique. Ça les nettoiera en profondeur.

Enfin, vous pouvez opter pour le vaccin antigrippe qui est un vaccin recommandé. Ce dernier est le moyen le plus sûr contre la grippe. Il est très recommandé pour les personnes fragiles, âgées et les femmes enceintes également.