Qu'est-ce que la parentalité positive ?

Qu’est-ce que la parentalité positive ?

Par Teresa Pozo Lopez

Pour renforcer la confiance chez un enfant, la parentalité positive est sans doute la meilleure méthode à adopter. Lorsqu’on évoque ce sujet, la première réaction se rapporte au questionnement sur la définition de la parentalité. Cette approche éducative repose sur 3 principes fondamentaux. À ce sujet, vous découvrirez dans cette rubrique, toutes les informations qui se rapportent à la parentalité positive.

La définition de la parentalité positive

D’abord, commençons par souligner la définition parentalité. Il s’agit du « métier de parents ». En effet, on peut dire qu’être parent, c’est un vrai métier à part entière, notamment celui de :

  • transmettre des valeurs à son enfant ;
  • l’accompagner jusque dans sa vie d’adulte ;
  • gérer les conflits intérieurs et extérieurs ;
  • inculquer le savoir-vivre.

Contrairement à ce que la plupart d’entre eux ont cru étant enfant, être parent n’est pas une tâche facile. C’est une lourde responsabilité qui parfois s’avère très épuisante, surtout lorsqu’il s’agit de gérer les conflits. C’est là qu’intervient la parentalité positive. On parle ici d’un concept regroupant des réactions, des attitudes, et des techniques permettant de résoudre les problèmes. Il évite de créer une frustration profonde aussi bien chez les parents que chez l’enfant. Ce style éducatif consiste donc à trouver le juste milieu entre autorisation et autorité. Les règles fixées ont pour but principal de donner à votre enfant le respect et l’affection qu’il mérite tout en lui imposant des limites bien précises. Ainsi, vous pouvez lui transmettre votre vision éducative dans un climat de compréhension, de tolérance et de sensibilité. Continuez à lire cet article pour en apprendre davantage.

Les principes fondamentaux de la parentalité positive

Éducation affective et émotionnelle

Il est essentiel que vous compreniez les étapes de maturation émotionnelle de vos enfants. De cette manière, il vous sera plus aisé de répondre à leurs besoins affectifs de manière adéquate. Il vous sera aussi plus facile de les comprendre et de les accompagner. Chez l’adolescent, les besoins affectifs se rapportent aux besoins de sécurité, d’affection et d’amour.

Cadre et règles de vie

Bien que votre enfant ait l’air d’un adulte, il a encore besoin d’être encadré. Dans ce cas, vous devez lui exiger vos limites tout en respectant son intégrité. Si vous voulez que le jeune devienne acteur et responsable de ses actes, vous devez travailler l’autorité éducative en termes de responsabilité. Ainsi, l’éducation ne doit pas être vue comme un projet d’obéissance, mais plutôt d’écoute de l’état émotionnel. Pour que votre enfant puisse se sentir moins anxieux, pensez à le solliciter afin de définir des règles ensemble. Ainsi, il se sentira également plus impliqué. Par ailleurs, une écoute active et empathique peut contribuer dans l’éducation d’un enfant. Souvent, les adolescents pensent que personne ne les écoute, et que personne ne les comprend. Pour essayer de déchiffrer ce qu’ils ressentent, et de saisir au mieux leur message, tous les parents doivent faire preuve d’une écoute active. Grâce à cette méthode, ces adolescents pourront exprimer leurs contrariétés. Vous pourrez ainsi les aider à résoudre leurs problématiques. Gardez à l’esprit que plus, vous percevez les problèmes de votre enfant avec considération et bienveillance, plus il sera disposé à vous entendre en retour.

Sentiment de confiance

La confiance en soi est un sentiment qui ne se donne pas, elle se construit. En principe, le terme confiance en soi tourne autour de quatre dimensions qui doivent être érigées les unes après les autres au fil de la croissance :

  • un sentiment de sécurité intérieure qui se nourrit tout au long du développement de votre enfant. Il a besoin de reconnaissance et d’affection, quel que soit son âge. Grâce à ces gestes, il aura l’impression d’être solide et protégé ;
  • une confiance en sa propre personne afin de devenir autonome et séparé des parents. Il est donc essentiel que ceux-ci respectent les besoins, les désirs, les choix, les émotions et les jugements de leurs progénitures. Ce comportement permettra aux parents de contribuer au renforcement de la confiance en soi de leurs « rejetons » ;
  • une confiance en ses compétences pour que l’enfant puisse surmonter la peur de l’échec. Pour cela, le parent aura pour rôle d’apporter un soutien, face aux difficultés que rencontre le jeune. Il faudra alors favoriser les encouragements et respecter les différentes réalisations artistiques et scolaires de l’enfant. De cette manière, celui-ci aura plus conscience de ces capacités, et pourra continuer ses activités de manière plus sereine ;
  • une confiance relationnelle pour que le jeune puisse grandir et éprouver plus d’aisance à se confronter aux autres. Sachez que la confiance relationnelle des adolescents peut être influencée par certaines relations. Pour les aider, les parents doivent leur apprendre à identifier les motivations, les émotions et les sentiments des tierces personnes. Ils doivent aussi leur inculquer la façon de se défendre de manière non-violente.

Quels sont les avantages de la parentalité positive ?

L’approche parentalité positive présente de nombreux avantages.

La parentalité positive pour développer des liens plus solides

Il est essentiel de créer des liens solides entre les parents et les enfants. Pour cela, la méthode la plus efficace reste l’approche de la parentalité positive. En effet, celle-ci permet aux enfants d’établir plus fréquemment des conversations positives avec leurs parents. Associées à une perspective optimiste, ces affirmations positives conduiront vers une relation plus forte.  À partir du moment où, vous arrivez à créer des liens solides avec vos enfants, ils commenceront à acquérir la confiance nécessaire pour vous parler de leurs problèmes. En grandissant, ils pourront aussi vous poser toutes leurs questions, plus facilement. Cette méthode est d’autant plus intéressante lorsqu’ils fréquentent le collège ou le lycée. En effet, à cette période de leur vie, ils hésitent lorsqu’il s’agit de partager leurs expériences avec leurs parents.

La parentalité positive pour améliorer la communication

Dans le cadre d’une approche parentale positive, la communication devient un aspect essentiel. Cette méthode éducative a pour principal but d’encourager une conversation positive et agréable avec ses enfants. Il faut donc éviter la manière dure et négative. Pour ce faire, vous pouvez inciter vos enfants à vous entretenir avec eux dans une discussion ouverte sur leurs croyances, leurs pensées et leurs sentiments. Il faudra également les guider, et leur faire comprendre que les bons choix de comportement procurent aussi de bons sentiments et du bonheur.

La parentalité positive pour une meilleure estime de soi

Une confiance mutuelle, des actions positives, et une communication efficace permettent sans doute de créer un environnement heureux à la maison. Elles les aideront alors à renforcer leur estime de soi. Si vous souhaitez que vos enfants adoptent une approche positive dans la vie, soyez un parent moins punitif. Concentrez-vous plutôt sur l’encouragement et l’amélioration.

La parentalité positive pour minimiser les comportements négatifs

Vous devez comprendre qu’en tant que parents, il vous faut définir des limites de contrôle pour vos « petits bouts ». Seulement, grâce à la parentalité positive, vous pouvez adopter des alternatives aux actions négatives.

La parentalité positive pour renforcer le respect mutuel

Outre la communication ouverte et l’attitude positive, le développement de la confiance mutuelle entre les parents et les enfants, est un autre aspect important de la parentalité positive. Pour les enfants, les règles sont extrêmement importantes. Seulement, il faut leur faire comprendre pourquoi ces règles sont mises en place. Ne vous contentez pas de leur déclarer qu’ils sont obligés de suivre vos ordres. Vous avez clairement indiqué à vos enfants qu’ils ne doivent pas sortir sans avoir obtenu votre permission ? Vous devez alors leur expliquer que c’est pour leur sécurité que vous avez besoin de savoir où, ils se trouvent à tout moment. Ainsi, en cas de problème, il vous sera plus facile de leur venir en aide et de les protéger.