Que faut-il manger pendant la grossesse pour avoir un bébé plus intelligent ?

Quel aliment manger pendant la grossesse pour avoir un bébé intelligent ?

Par Teresa Pozo Lopez

Pendant la grossesse, les médecins recommandent de prendre des suppléments de vitamine D, d’acide folique et de fer pour éviter les carences. Cependant, les aliments que vous consommez sont aussi susceptibles d’avoir une influence sur la manière dont se déroule le développement cognitif de votre bébé.

Vous vous demandez sûrement ce qu’il faut manger pendant la grossesse pour rendre votre bébé intelligent ? Voici les 10 aliments les plus recommandés pour les femmes enceintes afin d’avoir un bébé plus intelligent.

Aliments à manger pendant la grossesse pour avoir un bébé intelligent

1. Le poisson gras

Les acides gras oméga-3 font partie intégrante du développement du cerveau de votre bébé. Les femmes enceintes doivent manger du saumon pour donner naissance à des enfants intelligents. Essayez de manger au moins deux portions de poisson ou plus par semaine. Une autre option dans les fruits de mer comprend les huîtres qui sont riches en iode. Les femmes enceintes ayant de faibles niveaux d’iode doivent savoir que l’intelligence de leur bébé peut être affectée négativement si des niveaux sains de cette substance ne sont pas maintenus.

2. Légumes verts à feuilles

Des épinards aux lentilles en passant par les légumes à feuilles riches en acide folique, la consommation de légumes à feuilles vertes et de certaines légumineuses est importante car elle contribue à protéger le cerveau de votre bébé contre les lésions tissulaires. L’acide folique contenu dans les légumes est également connu pour réduire le risque d’anomalies du tube neural, éliminer la fente labiale et diverses anomalies cardiaques chez les bébés. Vous réduisez également le risque de prééclampsie pendant la grossesse si vous veillez à maintenir votre consommation d’aliments ou de compléments riches en acide folique.

3. Myrtilles

Les myrtilles sont des aliments riches en antioxydants qui favorisent le développement cognitif de votre bébé. D’autres alternatives aux myrtilles sont les fraises, les framboises, les mûres, les tomates, les haricots et les artichauts.

4. Œufs

Les œufs sont riches en protéines et pauvres en calories, surtout les œufs durs. Ils contiennent un acide aminé appelé choline, dont il est prouvé qu’il favorise le développement du cerveau et améliore la mémoire. Veillez également à éviter les œufs non pasteurisés, car ils contiennent des bactéries qui peuvent entraîner des complications.

5. Amandes

Les amandes sont chargées de graisses saines, de magnésium, de vitamine E et de protéines. Les acides gras oméga-3, qui stimulent le cerveau, se trouvent en abondance dans les amandes. Il est recommandé de manger une poignée d’amandes chaque jour pour donner naissance à des enfants intelligents dès la naissance. Manger des cacahuètes pendant la grossesse peut également aider le bébé à développer son intelligence ; les noix sont également riches en acides gras oméga-3.

6. Le yaourt à la grecque

Les aliments riches en protéines sont nécessaires à la formation de cellules nerveuses saines dans le ventre de la mère pour le développement cognitif du bébé. Les aliments probiotiques comme le yaourt grec sont un excellent moyen d’apporter un peu de calcium pour le développement osseux de votre bébé. Le yaourt grec est également une riche source d’iode, qui contribue à réduire ou à prévenir le risque d’insuffisance pondérale à la naissance.

7. Fromage

La vitamine D est très importante pour le développement cognitif des bébés. Les femmes enceintes ayant un faible taux de vitamine D dans leur organisme peuvent donner naissance à des bébés ayant un faible QI. Si vous voulez un bébé intelligent avec un QI normal, assurez-vous d’augmenter votre dose de fromage !

8. Graines de citrouille

Les graines de citrouille sont chargées de zinc. Le zinc est un minéral connu pour favoriser la bonne structure du cerveau et aider au traitement cognitif de l’information. Elles sont très nutritives et constituent également une riche source d’antioxydants !

9. Haricots

Le fer est nécessaire à l’organisme pour transporter l’oxygène vers les cellules nerveuses du cerveau du bébé. Les haricots contiennent une bonne quantité de fer, c’est pourquoi il est recommandé aux femmes enceintes d’augmenter leur consommation de cet aliment dans leur régime alimentaire. Les autres aliments riches en fer qui méritent d’être ajoutés à votre régime sont les épinards, les figues, le poulet et les raisins secs. Consommez les raisins secs en proportions modérées pour contrôler votre taux de sucre.

10. Le lait

Un manque de fer dans l’organisme de la femme enceinte entraîne un retard de croissance mentale et affecte considérablement le développement cognitif global du bébé. Le lait aide à développer des fonctions cognitives saines et favorise le développement du cerveau des bébés avant la naissance.

Conseils pour avoir un bébé plus intelligent

Ce que vous mangez peut avoir une incidence sur le développement de votre bébé. Veillez donc à tenir compte des points suivants.

  • Veillez à surveiller tout ce que vous mettez dans votre bouche et n’oubliez pas de choisir des aliments frais et biologiques à consommer pendant la grossesse pour un bébé intelligent.
  • Évitez les aliments transformés, les substances sucrées et surtout l’alcool, le tabac et tout ce qui contribue à un mode de vie malsain.
  • Évitez la viande crue, le poisson contenant du mercure, les crustacés crus et la caféine, car ils augmentent la probabilité de contamination, entraînant ainsi des complications et/ou une fausse couche.
  • Veillez à bien laver les fruits et légumes que vous mangez avant de les couper. Les germes, s’ils ne sont pas éliminés correctement, peuvent pénétrer dans la chair des fruits lorsqu’ils sont coupés, ce qui pourrait causer des problèmes pour vous et votre bébé à naître.
  • Si vous avez l’impression que votre consommation de fruits et légumes doit être augmentée, intégrez-les à vos autres repas. Coupez des légumes et ajoutez-les à votre omelette ou coupez des fruits et ajoutez-les à votre bol de flocons d’avoine ou de porridge ; il existe plusieurs façons de les incorporer à vos repas quotidiens. Vous pouvez également utiliser des jus de fruits, mais veillez à ne pas remplacer les fruits par ces jus.

Vous pouvez envisager de prendre des suppléments si vous avez du mal à respecter les apports journaliers recommandés en fer, en vitamine D et en acide folique, mais consultez un médecin pour connaître les dosages avant de commencer à les utiliser. Veillez donc à suivre ces conseils et à inclure ces aliments dans votre alimentation pour garantir le bon développement du cerveau de votre bébé et mettre au monde un autre génie !