Qu'est-ce qu'une huile essentielle ?

Tout savoir sur les huiles essentielles

Par Teresa Pozo Lopez

Les plantes à l’intérieur contiennent des huiles essentielles naturelles, des composés chimiques concentrés très puissants. Dans la nature, leurs fonctions sont nombreuses : elles protègent la plante des conditions environnementales défavorables, lui donnent son parfum typique et dans certains cas favorisent même la pollinisation.

La partie à partir de laquelle l’huile est obtenue est généralement la plus aromatique. L’huile essentielle de Manuka, par exemple, l’une des plus parfumées et des plus prisées du marché, provient des feuilles de l’arbuste originaire de Nouvelle-Zélande, tandis que l’huile de citron ou d’orange est extraite de l’écorce. Les composés obtenus par extraction sont donc des plantes médicinales concentrées, parfumées et volatiles. Leur origine exclusivement naturelle ne doit pas induire en erreur. Ces produits sont en effet puissants et doivent être utilisés de la manière la plus correcte : les spécialistes pensent qu’en moyenne, l’huile essentielle est jusqu’à 80 fois plus puissante que les herbes séchées.

Huiles essentielles : quand sont-elles bio ?

Les huiles essentielles biologiques sont une garantie pour le consommateur en termes de qualité et de pureté du produit. Pour être biologique, l’huile doit être extraite de plantes issues de l’agriculture biologique et donc cultivées selon la discipline qui réglemente ce secteur. La certification, délivrée par les autorités compétentes, atteste que l’ensemble du processus de production a été réalisé conformément aux règles établies par la Communauté européenne et par le ministère des politiques agricoles, alimentaires et forestières.

Quelles sont les propriétés des huiles essentielles ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les huiles essentielles ne devraient jamais manquer dans le placard des remèdes naturels. Le premier et le plus important est que chacun d’eux possède de nombreuses propriétés et peu d’effets secondaires.

  • Propriétés antivirales
  • Propriétés antibactériennes
  • Propriétés désinfectantes
  • Propriétés relaxantes
  • Propriétés drainantes
  • Propriétés anti-inflammatoires

Il existe une liste de plus de 90 huiles essentielles et chacune d’elles exerce d’importantes actions bénéfiques non seulement pour la santé humaine mais aussi pour l’hygiène de l’environnement dans lequel elles vivent. Seuls ou en association, ils possèdent des principes actifs spécifiques qui les rendent efficaces et sûrs.

Quels sont les exemples d’utilisations des huiles essentielles ?

Huiles essentielles antivirales

Les virus sont des micro-organismes infectieux qui s’attaquent aux cellules d’un être vivant, provoquant une série de maladies plus ou moins graves. Ils se propagent rapidement dans l’organisme : le virus pénètre dans les cellules et se multiplie rapidement en exploitant les mécanismes de reproduction cellulaire.

Les huiles essentielles antivirales sont des huiles dont les principes actifs spécifiques attaquent directement l’agent pathogène et ralentissent sa prolifération. Excellent renfort pour les maladies hivernales typiques telles que la bronchite, le rhume et les otites, ils exercent également une importante action purifiante et anti-inflammatoire.

Parmi les principales huiles essentielles antivirales, l’une des plus importantes est l’ Huile de Tea Tree 100% Pure Bio. Utilisée depuis l’Antiquité pour ses propriétés antifongiques, antivirales et antibactériennes, elle doit son extraordinaire efficacité à la présence d’ α-terpinéol, un alcool monoterpénique naturel. Ajouté aux remèdes pharmaceutiques classiques, il accélère la cicatrisation et aide à renforcer le système immunitaire. Pure ou diluée, l’huile d’arbre à thé peut également être utilisée pour assainir l’environnement domestique.

L’huile essentielle de Thym Blanc, grâce à la haute teneur en monoterpénols, stimule l’activité des cytokines directement liées à notre système immunitaire. Excellent décongestionnant des voies respiratoires supérieures, il offre également une aide valable dans la gestion de l’anxiété et des soucis qui accompagnent souvent divers maux.

Enfin, l’huile essentielle d’hysope est extraite d’une fleur de mauve qui nous donne un remède dont les propriétés conviennent pour soigner la grippe, la bronchite et diverses affections des oreilles, du nez et de la gorge. En massage sur la peau, en association avec une huile végétale comme l’huile de Jojoba, elle aide à soulager les douleurs musculaires typiques des syndromes grippaux.

Huiles essentielles antibactériennes

Les huiles essentielles antibactériennes défendent le corps humain contre les attaques des bactéries, empêchant leur propagation et leur reproduction cellulaire. Cette propriété a fait l’objet de nombreuses études par des chercheurs qui sont parvenus à démontrer comment certains microorganismes pathogènes sont particulièrement sensibles aux principes actifs de certaines huiles essentielles.

Le modus operandi de ces produits est double. Si d’une part ils exercent une action bactériostatique et limitent donc le développement et la multiplication des bactéries, d’autre part ils ont une puissante activité bactéricide. Cela signifie que le principe actif de l’huile pénètre dans la membrane du micro-organisme et empêche son métabolisme cellulaire. De cette manière, la bactérie est empêchée, entre autres, de respirer, ce qui entraîne inévitablement sa mort.

L’huile essentielle d’origan est l’un des antibactériens les plus puissants et les plus efficaces offerts par la nature. Les principes actifs, obtenus à partir des feuilles et du rameau, combattent les bactéries, les champignons et les parasites. Le carvacrol, la substance qui donne à l’huile son odeur caractéristique, est principalement responsable de son action antimicrobienne. Antiseptique puissant également indiqué pour les animaux, il a démontré son efficacité contre les bactéries Gram-positives et Gram-négatives.

L’huile de Laurier et l’huile de Cannelle, utilisées seules ou en synergie avec d’autres produits, ont une action antibactérienne efficace. Une série de recherches scientifiques ont montré que l’huile essentielle de Cannelle est capable de tuer les bactéries telles que Escherichia coli, Klebsiella pneumoniae et Staphylococcus aureus, responsables de nombreuses pathologies telles que la pneumonie et la gastro-entérite.

L’huile essentielle extraite des feuilles de laurier, grâce à sa composition chimique particulière, combat les infections bactériennes, exerçant également une importante action décongestionnante et protectrice des voies respiratoires supérieures. Petite curiosité : cette huile essentielle est l’un des principaux ingrédients du savon d’Alep. Anciennement produit en Syrie, ce nettoyant possède, grâce à la concentration en huile de laurier, une activité anti-inflammatoire et antibactérienne marquée qui le rend idéal pour les petites infections cutanées.

Huiles essentielles désinfectantes

Les huiles essentielles désinfectantes prennent tellement soin du système immunitaire et de l’environnement dans lequel nous vivons qu’elles sont considérées comme de véritables traitements préventifs.

L’huile de citron est antiseptique et désinfectante. Obtenu à partir de l’écorce des agrumes, il a un arôme intense et vivifiant. Son action antimicrobienne en fait un excellent ingrédient pour une prière de désinfection des mains à faire soi- même : il suffit de combiner 5 gouttes d’huile de citron, 5 d’huile d’arbre à thé, 5 d’huile essentielle d’orange amère et 5 cuillères à soupe de vodka. Ce cocktail, placé à l’intérieur d’une petite bouteille en verre foncé, désinfecte et nettoie les mains en l’absence d’eau et de savon.

En association avec l’huile de Menthe elle peut également être utilisée pour assainir l’environnement dans lequel vous vivez. Il suffit de les diluer dans de l’eau tiède, de les pulvériser dans les zones les plus à risque de la maison comme la salle de bain ou la cuisine, pour désinfecter la maison et le bureau de manière tout à fait naturelle.

Huiles essentielles relaxantes : aromathérapie

Le terme aromathérapie a été utilisé pour la première fois par le parfumeur René-Maurice Gattefossé. Suite à un accident dans son laboratoire, il a accidentellement mis la main dans un récipient d’huile essentielle de Lavande. L’effet calmant et apaisant a été immédiat !

Pendant de nombreuses décennies, l’aromathérapie a été considérée comme similaire à la phytothérapie, mais la différence entre les deux est profonde et substantielle. Si le premier utilise les plantes pour créer des compléments alimentaires, des tisanes et des crèmes, l’aromathérapie exploite le pouvoir thérapeutique des huiles essentielles.

Cette branche des médecines alternatives est devenue très célèbre ces dernières années, grâce à la volonté de redécouvrir une dimension de plus en plus éloignée, dans la mesure du possible, des remèdes allopathiques.

Huiles essentielles relaxantes

Anxiété, troubles du sommeil et de la mémoire, difficultés de concentration, un sentiment général de fatigue et un pessimisme latent : ce sont une petite partie des symptômes provoqués par le stress, des symptômes qui à la longue peuvent aussi affaiblir le système immunitaire.

Les huiles essentielles relaxantes aident à mieux gérer les symptômes, les sensations et les émotions liées au stress. Les principes actifs contenus dans certains d’entre eux agissent directement sur le système nerveux central, augmentant la sensation de bien-être et de sérénité. Utilisées au besoin, elles détendent, apaisent, régulent le rythme respiratoire et peuvent également induire une somnolence agréable et bénéfique.

L’huile essentielle de lavande est recommandée pour soulager le stress et l’anxiété. Une étude publiée en 2007 a démontré comment l’exposition olfactive à ce produit développe des effets comparables au diazépam, un anxiolytique appartenant à la famille des benzodiazépines. Agent calmant efficace, il peut être vaporisé sur l’oreiller pour induire un sommeil réparateur ou massé sur la peau après l’avoir dilué avec une huile végétale.

L’huile essentielle d’Ylang Ylang est un excellent tranquillisant, capable de soulager la tachycardie et l’anxiété. En effet, ses principes actifs calment les palpitations typiques des états émotionnels anxieux, aident à ralentir la respiration et abaissent lentement la tension artérielle. Utile également en cas de dépression nerveuse, elle peut être diluée dans une huile végétale et appliquée sur les poignets et derrière les oreilles pour un soulagement immédiat ou utilisée pour un bain relaxant et revigorant.

L’huile essentielle de Petit Grain (Citrus aurantium) combat efficacement l’insomnie, les états dépressifs légers sans effets secondaires, il peut être inhalé sur un mouchoir à raison de 5 ou 6 gouttes et ou utilisé pour un pédiluve ou un bain relaxant en fin de journée.

Huiles essentielles anti-inflammatoires

Les huiles essentielles anti-inflammatoires soulagent, calment la douleur et agissent sur les causes qui ont conduit à l’apparition de l’inflammation elle-même. Utilisées par odorat, dans un bain chaud ou lors d’un massage, elles exercent une action analgésique importante et rapide. Parmi les remèdes de choix, l’un des plus pratiques et efficaces est sans conteste l’huile essentielle de Girofle qui non seulement désenflamme la partie douloureuse mais diminue la perception même de la douleur.

L’huile de sauge sclarée et l’huile essentielle d’eucalyptus, toutes deux en vente, soulagent les douleurs musculaires, les maux de tête, les douleurs menstruelles, développant un effet à certains égards similaire à celui des anti-inflammatoires stéroïdiens (AINS)