Arrêter de fumer avant la grossesse

Arrêter de fumer avant la grossesse

Par Teresa Pozo Lopez

17 % des femmes en France continuent de fumer bien qu’elles soient enceintes de leur enfant. Il est pourtant nécessaire d’arrêter de fumer de nombreux mois en amont d’une grossesse pour le bien-être du bébé et celui de la future maman. Il a été également démontré que l’arrêt du tabac doit se faire de nombreux mois avant la conception d’un bébé afin d’éviter certains risques. Découvrez ici les bienfaits d’arrêter de fumer avant de tomber enceinte, ainsi que trois méthodes à utiliser pour combattre le tabagisme et ses risques.

L’auriculothérapie laser pour arrêter de fumer avant la grossesse

Composé de nombreux points reliés au système nerveux central, le pavillon de l’oreille peut être considéré comme une cartographie précise du corps humain. Par l’acupuncture de l’oreille, il est donc possible d’agir sur des points précis pour arrêter de fumer et rompre avec l’addiction au tabac préalablement à une grossesse. La méthode Reset Laser se base sur ce principe et utilise la stimulation électrique dans un premier temps, et l’application du laser dans un second temps pour déconnecter les connexions neuronales liées à vos dépendances.

Une seule séance suffit pour vous aider à faire un sevrage du tabac plus serein préalablement à votre grossesse. En effet, la sensation de manque du tabac disparaît rapidement et vous libère de votre addiction. De plus, une équipe professionnelle peut vous offrir un soutien personnalisé après votre sevrage pour que les résultats soient plus durables. Cette méthode de sevrage en amont d’une grossesse est encore plus efficace et les résultats sont plus durables si le sport est associé à vos efforts. En dehors du tabagisme, la méthode laser peut également vous aider contre les addictions au cannabis, à l’alcool, ou au sucre.

Arrêter le tabac avec les TCC pour future mère

Une thérapie comportementale et cognitive (TCC) modifie le comportement du patient vis-à-vis du tabac. Il s’agit d’une prise en charge psychologique par laquelle vous pourrez apprendre des stratégies pratiques pour ne pas succomber à la tentation de la cigarette avant d’être enceinte. Cette approche non médicamenteuse mise sur votre volonté et votre maîtrise des stratégies d’évitement et de remplacement. Voici quelques-unes de ces stratégies de sevrage à maîtriser à votre grossesse lorsque l’envie du tabac se signale :

  • croquez un fruit que vous aimez,
  • regardez la télévision, ou suivez une émission de radio,
  • allez vous promener en extérieur,
  • buvez un verre de thé…

En général, dans 50 % des cas, les TCC suivis par des femmes permettent de réussir le sevrage d’une addiction comme celle du tabagisme.

Arrêter de fumer avant la grossesse

Les substituts nicotiniques pour arrêter de fumer avant une grossesse

La nicotine est la principale molécule addictive de la cigarette. Pour des femmes fumeuses, il peut être difficile de se débarrasser brutalement de l’addiction à la nicotine. L’utilisation des substituts nicotiniques est alors la solution et suit un principe simple : diminuer progressivement la dose de tabac consommée jusqu’à l’annuler complètement. Pour être efficaces, les traitements aux substituts nicotiniques pour arrêter de fumer en prévision d’une grossesse durent environ 3 à 6 mois.

Les bienfaits d’arrêter de fumer avant la grossesse

Les couples qui désirent avoir un enfant doivent rompre avec le tabagisme, car cela augmente beaucoup les chances de fécondation. En effet, le tabac diminue la fertilité chez l’homme, mais aussi chez la femme qui veut être enceinte. Il peut altérer la qualité du sperme, provoquer des mutations génétiques chez les spermatozoïdes, réduire la réserve ovarienne des fumeuses… Dans de nombreux cas, le tabagisme diminue le taux de réussite de la fécondation in vitro et de l’insémination artificielle.

Même si une femme qui fume tombe enceinte, les risques de mauvaise implantation de l’embryon et de grossesse extra-utérine augmentent considérablement. La santé du fœtus ou de l’enfant à naître peut également être négativement impactée : malformations, obésité, troubles du comportement, TDAH… Il est donc fortement conseillé aux femmes qui désirent avoir un bébé d’arrêter de fumer avant leur grossesse. Leur santé sera ainsi meilleure ainsi que celle de leur futur bébé.